Suivez nous

 

 

 

Aide

Conseils d'entretien

Guide des tailles

FAQ

Babul & Bakli

A propos

Contact

Parutions presse   

Mentions légales

Eshop

Mon compte

Livraison et retour  

CGV

Inscrivez vous à notre NEWSLETTER pour suivre toute l'actualité !

La teinture naturelle ou l'art de sélectionner les plantes colorantes

24/06/2021

La teinture naturelle ou l'art de sélectionner les plantes colorantes

Le teinturier, plongé dans le monde végétal, acquière un savoir-faire grâce à un processus empirique qui se révèle être très efficace.

On remarque, qu’à travers les âges et par delà les continents, les teinturiers ont su sélectionnés parmi le monde végétal foisonnant, un nombre de plantes restreintes et pertinentes qui combinent en général à la fois beauté, intensité et solidité des couleurs obtenues.

 

C’est ainsi qu’a été sélectionné de manière empirique par les anciens des familles de plantes aux propriétés colorantes particulièrement riches. Aujourd’hui, des familles sur lesquelles le teinturier contemporain s’appui.

 

On vous parle dans la suite des 3 familles de plantes colorantes sélectionnées pour la collection 2021 de Babul & Bakli. Prêt à entrer dans le monde moléculaire des couleurs de plantes ?

 

 

POUR LES JAUNES : DES PLANTES A FLAVONOÏDES

 

 

L’approvisionnement en jaune est assez facile car on en retrouve dans presque tous les végétaux. A l’origine de la couleur jaune vif des fleurs au printemps, du vert tendre des jeunes pousses et du jaune d’or des feuilles à l’automne, ce sont des colorants classés dans le groupe des flavonoïdes. Cependant tous les colorants de ce grand groupe subdivisible ne sont pas égaux en matière de stabilité de la couleur obtenue. Au sein de celui-ci, un sous-groupe, les flavones offrent des teintures plus solide à la lumière.

 

Dans cette famille des flavones, on retrouve la gaude, qui est LA plante tinctorial par excellence depuis des millénaires pour les civilisations européennes et méditerranéennes. On la cultive d’ailleurs encore aujourd’hui dans le sud de la France.

 

Présente au sein du patrimoine tinctoriale européen, il semblait alors important de l’inclure dans les collections de la marque.

 

 

POUR LES "TERRES" : DES PLANTES À TANINS

 

 

Leur utilisation remonte à la Préhistoire. Ces plantes sont encore largement utilisées pour le tannage des peaux afin de les transformer en cuir. En teinture, ce groupe est également très utile car les plantes à tanins permettent d’augmenter la fixation d’autres colorants sur les fibres (notamment sur le coton). Elles jouent ainsi un rôle de renforcement des couleurs grâce à leur structure chimique qui leur permette de bien s’accrocher sur la fibre tout en apportant leur propre pigment.

 

La deuxième spécificité des plantes à tanins est de donner des gris, des bruns et des noirs profonds au contact de sel de fer (rouille). Et encore là, la solidité des couleurs obtenues est au rendez-vous.

 

Comme pour les jaunes flavoniques, les tanins sont présents chez un très grand nombre d’espèce végétale. Et comme le dit si bien Dominique Cardon : « le monde des tanins se présente à nous comme une forêt touffue dont l’exploration bute encore sur des fourrés d’inconnus. »

 

L’herbier illustré représente un Acacia Nilotica, aussi appelé Babul en hindi. C’est un Fabaceae à tanins anciennement utilisé pour teindre en Afrique et en Inde.

 

Vous savez donc tout maintenant ! Les plantes à tanins sont présentes dans toutes nos couleurs !

 

 

POUR LES BLEUS : DES PLANTES À INDIGO

 

 

La teinture à indigo est considérée comme la « reine des teintures » et son pigment indigo est aussi nommé « l’or bleu des teinturiers ». C’est bien là les attributs d’une teinture prestigieuse, et ce depuis des millénaires. Alors qu’en Europe on connaissait déjà le bleu issu du pastel, un autre bleu d’Asie décrit comme très puissant et mystérieux a dès l’antiquité attisé la curiosité des teinturiers.

 

La matière colorante indigo se forme à partir de la macération des plantes qui la contienne et grâce au contact de l’oxygène de l’air. Un savoir-faire complexe est nécessaire pour l’extraction de ce pigment.

 

Dans le règne végétale, parmi les plantes à indigo, ce sont les indigotiers qui attireront particulièrement notre attention pour leur diversité d’espèces de par le monde : l’indigofera comprend plus de 700 espèces réparties sur plusieurs continents, notamment en Asie du Sud et en Afrique. Pour autant, d’autres plantes, de genres botaniques différents ont également été exploités à grandes échelles : le pastel en Europe et la renouée au Japon.

 

Dans les collections de Babul & Bakli nous avons décidé de travailler avec un Indigofera Tinctoria directement sourcé chez un producteur de plantes tinctoriales en Inde.

 

 

DÉCOUVREZ SANS PLUS ATTENDRE LA COLLECTION DE COULEURS DE PLANTES 2021

ICI

Tressage végétal, par Virginie Maradan Collection 2021 : inspiration & couleur