livraison offerte en France métropolitaine à partir de 150€ d'achat

Inscrivez-vous à NOTRE newsletter
INFO BOUTIQUE
LA COMMUNAUTÉ

petite histoire des imprimés babul & Bakli

24/07/2022

petite histoire des imprimés babul & Bakli

Ici notre volonté n’est pas de vous raconter la grande histoire des imprimés textiles à travers les âges, Mais plutôt de vous faire découvrir un peu plus les coulisses de la marque : notre apprentissage de la technique de l’impression, notre évolution sur 2 ans et nos envies futurs concernant les motifs imprimés chez Babul & Bakli.

L’histoire de l’impression textile chez Babul & Bakli s’est faite en auto-apprentissage.

Elle commence lors de la première collection en 2021 par la technique d’impression au cadre plat, également appelée sérigraphie.

 

 

textile imprimé à la main

 

Avant même d’apprendre à imprimer un motif en all over (c'est à dire un motif répété sur toute la surface du tissu), on s’est lancé dans l’apprentissage de la fabrication des cadres plats (sorte de pochoirs) qui servent à l’impression.

Il aurait été plus simple évidemment de les faire faire par une entreprise extérieure… Mais quelle satisfaction de maîtriser l’étape de fabrication de son matériel d’impression.

Ensuite, vient l’étape d’impression du motif à l’aide de son cadre plat. Il y a bien eu des loupés dans les débuts : mauvais positionnement, irrégularité dans la pose de la pâte d’impression… Mais tous ses petits défauts vous les avez toujours aimés. C’est la trace de la main, du geste humain. C’est ce qui fait la différence avec la machine.

 

 

Au delà de la satisfaction, l’étape de fabrication du cadre a également une importance dans l’évolution de l’impression au sein de la marque.

Maintenant que nous maîtrisons le processus et que nous en connaissons ses limites. Et bien nous allons l’arrêter. Cet arrêt ne va pas se faire de manière brutale, mais progressive. Les cadres déjà créés avec nos anciens mais aussi quelques nouveaux motifs gardés encore secret continueront d’être utilisés.

 

Pourquoi cette décision ?

Parce que l’étape de fabrication des cadres nécessite l’usage de beaucoup d’eau et des produits toxiques qui ne sont pas en accord avec nos valeurs. On ne peut pas être parfait dès le départ mais du moins on doit essayer de toujours s’améliorer.

 

Mais alors, il n’y aura plus d’imprimés dans les collections par la suite ?

Cette année, comme vous avez pu le constater, aucun nouveau motif n'a vu le jour, laissant place à d'autres processus créatifs au sein de la marque.

Mais les imprimés resteront bien présents dans nos collections de linge futurs. Nous réfléchissons à une autre technique pour produire nos motifs à l'avenir.

 

 

impression traditionnelle indienne bloc print

 

Évidemment nos voyages en Inde nous ont assez naturellement amenés à la technique du bloc print illustrée ci-dessus. Nous la pratiquons d’ailleurs déjà à l’atelier, mais seulement pour des demandes sur-mesure.

L'inconvénient de cette technique avec un tampon en bois de 20cm X 20cm, c'est qu'elle demande plus de temps dans la réalisation de l’imprimé… Et donc le tissu revient beaucoup plus cher. C’est pourquoi elle est très peu utilisée pour le moment dans la collection de linge.

 

Comment concilier ces 2 techniques ? Telle est la question pour les années à venir.

Tout ce processus nous a amenés à réfléchir aujourd’hui à un entre-deux... Une dimension de cadre de sérigraphie qui nous permettrait d’être plus « rapides » associée à la technique ancestrale du bloc print en bois. Avec, bien sûr, toujours cette idée de pouvoir fabriquer soit même son matériel d’impression.